sa génoise au chocolat, sa crème blanche et son coulis de framboise

Un dessert à la fois léger et gourmand. Tels étaient mes critères à la recherche du gâteau qui clôturerait notre pizza party posh. Toute première tentative et système D ont fait de ce dessert un véritable challenge. Pour des astuces à la MacGyver, suivez le guide!

Tout d’abord, le fait d’opter pour un dessert un minimum élégant et individuel implique  l’utilisation de cercles de présentation; objet que je ne possède pas. Mes recherches google m’ont mené à une solution: découper et recouvrir de papier aluminium une bande de carton. Peu convaincue de l’efficacité, j’ai observé ma cuisine pour trouver l’astuce qui me conviendrait: une bouteille en plastique coupée en rondins.

Et se fut on ne peut plus efficace. Soigneusement recouvert de bandes de papier sulfurisé, les ronds de plastique ont sauvé mon repas!


Le bavarois semble se décliner à l’infini, le choix des parfums a donc été rude. Malgré mon goût de l’aventure gustative, j’ai préféré rester sage et aie élu chocolat blanc et framboise.

Cette recette a été reprise sur plusieurs blogs, je me suis donc fié aux indications, avec succès, hormis les quantités soit disant pour 6, mais que je définirais plutôt pour 4:


Pour la génoise/base au chocolat:
-80gr de farine
-100gr de sucre semoule
-3 oeufs
-20gr de cacao non sucré
-1/2 c. à café de levure chimique


Pour la crème:
-20cl de lait
-3 jaunes d’oeufs
-45gr de sucre semoule
-200gr de chocolat blanc
-20cl de crème liquide à 35%
-3 feuilles de gélatine



Préparer la génoise en commencant par séparer les blancs des jaunes.
Fouetter les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange soit mousseux.
Tamiser la farine, le cacao et la levure, puis ajouter au mélange précédent.

Monter les blancs en neige trés ferme et les incorporer délicatement.

Verser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfourner


dans le four préchauffé à 180°C pour une dizaine de minutes.

Passer au bavarois:
Mettre la gélatine dans un bol d’eau froide.

Dans une casserole, faire tiédir le lait.


Dans un saladier, fouetter les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce qu’à blanchissement du mélange.
Verser le lait doucement et mélanger.
Remettre le tout dans la casserole et cuire la crème anglaise sans la faire bouillir, jusqu’à épaississement.Concasser le chocolat puis verser la crème dessus.
Ajouter la gélatine essorée, fouetter et laisser refroidir.

Monter la crème liquide en chantilly dans un saladier préalablement placé au congélateur pendant environ une demie heure.
La recette dit de l’incorporer à la crème au chocolat froide, mais à refaire, j’incorporerais plutôt la crème à la chantilly; non ?!

Découper la génoise à l’aide de votre « bouteille ».

Déposer quelques framboises, puis recouvrir du bavarois.

Placer au frais, à plat pendant une nuit.

Avant de servir, décorer à votre guise. Ici, le jus des framboise a été figé avec de la gélatine et à son tour découper en cercle de la même dimension _ça, c’est si le décollement s’était bien passé_ ou en de petites bulles pour un effet épuré qui rattrape la cata incognito.

 

 

 

 

 

Laisser Un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>